.

HISTOIRE DE L'ASSOCIATION DE LA PRESSE JUDICIAIRE


                                     "Fondée en 1887, cette association est l'une des plus anciennes associations de presse. Elle est formée de tous les journalistes judiciaires appartenant ou ayant appartenu à la presse quotidienne de Paris. Son but moral est de créer un lien entre les membres de cette association et de leur permettre de s'entr'aider mutuellement dans l'accomplissement de leurs travaux et de défendre leurs intérêts en commun"

Paris, le 17 mars 1887

..

                                      A ses origines, la "presse judiciaire parisienne" regroupe une quarantaine de journalistes dont Alexandre Millerand (journaliste à "La Justice", avocat puis président de la République), Raymond Poincaré (rédacteur au "Voltaire", avocat puis président de la République également), Victor Beau, Victor Taunay, Emile Corra ou encore Léo Lagrange (avocat et rédacteur au "Populaire")

.

.


              

 

 

Frédéric Pottecher est élu président de l'Association Confraternelle de la Presse Judiciaire en 1958, Jean-Marc Théolleyre en 1966, Jean-Pierre Berthet en 1989, Stéphane Durand-Souffland en 2005 et Pierre-Antoine Souchard depuis 2011.

L'association de la presse judiciaire regroupe aujourd'hui environ 180 journalistes.

.

.

.

.

                                     "A la cour d'assises, les jours de grosses affaires, sur le prolongement du banc des accusés, une vingtaine d'hommes, tassés, pressés, tordus, écrivent sur leurs genoux ou sur des tablettes de bois placées devant eux (...) Dans d'autres circonstances, on les voit plus mal installés encore : fourrés dans tous les coins, courbés dans toutes les postures, debout dans les embrassures des fenêtres, assis sur les marches du tribunal, ils grattent d'innombrables feuillets de papier, griffonnant du matin au soir (...) ce sont les journalistes judiciaires".

Extrait de "Le palais de justice de Paris, son monde et ses moeurs" par la presse judiciaire parisienne. Imprimé en 1892.